Rechercher

Rétrospective du Slow Ways Weekend 2021

Une invitation sur les chemins méconnus de Bruxelles


L’événement Slow Ways Weekend, du 16 et 17 octobre, était le rendez-vous à ne pas manquer pour découvrir les raccourcis piétons et chemins méconnus de Bruxelles via des visites guidées et promenades. Par cette campagne, la plateforme walk rassemble une dynamique piétonne pourvaloriser ces raccourcis et garantir leur développement et leur aménagement


Retour sur les enjeux


Précieux, ce réseau de voies lentes est une réelle plus-value. Il représente une alternative pour se déplacer en toute sécurité et sérénité : une balade par ces raccourcis libres de trafic motorisé se révèle plus agréable, rapide et saine. On y vit une expérience, un retour à plus de nature et de simplicité et offre un environnement propice aux espaces de vie, d’animation et de rencontres.


Ce week-end était le moment de célébrer et faire découvrir les pépites existantes mais également l’occasion d’amorcer une réflexion autour de l’amélioration possible de ce réseau : potentiels pour élargir le réseau, raccourcis utiles ou encore lien manquant entre des voies lentes.



Les piétons au rendez-vous


Une dizaine d’associations et organisations ont répondu présent à l’appel de walk, alimentant le programme d’activités diverses :

  • Débroussaillage d’un chemin vicinal

  • Promenades thématiques le long des voies lentes : les connexions à pied d’un quartier, graffiti, grands projets urbains, etc.

  • Découvertes des sentiers et passages piétons

  • Bains de forêt et marches douces

  • Inauguration de venelles

  • Expérience: fouler les chemins et axes piétons en marchant ou en joggant

Au total, ce sont près de 350 Bruxellois.es qui ont participé aux activités. Un grand succès pour cette première édition !


Les activités ont offerts une prise de conscience du caractère multifonctionnel des voies lentes et des leviers qu’elles permettent face aux enjeux liés à la mobilité, l’aménagement de l’espace public, la sécurité routière, la santé, l’écologie, la biodiversité, le sport, le loisir et la culture : incitation à rester actif et en bonne santé, opportunité de disposer d’itinéraires à pied sans détours et sans obstacles, découvrir le réseau piéton pour mieux en profiter au quotidien, se balader et sentir les bienfaits de la marche, ...



Le vieux Sainte-Anne, un village dans la ville


C’est le samedi à 10h30 que le Comité du Vieux Sainte-Anne nous avait donné rendez-vous pour parcourir les ruelles piétonnes de son quartier, à Auderghem. L’ambiance y était conviviale et chaleureuse, au rythme des histoires personnelles et des souvenirs de combats collectifs des riverains.


C’est non loin d’une des plus vieilles rues d’Auderghem, la Rue du Vieux Moulin, que la présence de ce collectif citoyen prend tout son sens. Grâce à lui, ce n’est pas un grand building que l’on retrouve à cet endroit mais bien un parc et de belles strotjes en pavés. Ces pavés sont d’ailleurs un énorme atout pour la biodiversité, nous explique une habitante : leurs interstices de sable accueillent les abeilles andrènes qui y creusent des galeries pour leur nid !


On continue la découverte du quartier par la présentation de quelques projets que les habitants ont mis en place : plantation d’arbres par-ci, abris pour oiseaux par-là... la nature est reine dans ces ruelles. Et les habitants ne comptent pas en rester là : c’est au carrefour de la rue de la Sablière et de la Rue Emile Idiers que nous avons l’honneur de participer à l’inauguration de la micro forêt d’Auderghem ! Un coin de verdure sauvage unique que le comité souhaite valoriser et mettre à l’honneur.


Mais ce qui reste le plus frappant, c’est sans aucun doute ce sentiment de proximité, de ‘village’ lors de cette visite du vieux Sainte-Anne. Tout le monde se connaît, les chats et les chiens qui passent y compris. C’est sûr, ici, les rues piétonnes ont laissé toute la place à l’échange et à la rencontre.


La suite des activités du Comité :

  • Pétition pour un passage piétons chaussée de Tervueren : toutes les infos ici.

  • Suivi de l’aménagement en zone de rencontre de la partie pentue de la rue du Villageois. Une présentation des plans actuels a été faite à la maison communale le mercredi 27 octobre à 18h. Le comité y était, n'hésitez pas à faire entendre votre voix également !

Leur site web : vieux-sainte-anne.be


À la découverte des cheminements piétons


C’est sous un soleil timide que nous rejoignons la visite guidée organisée par l’ARAU. Le guide nous accueille avec quelques mots d’introduction et pose le contexte : l’espace public mérite d’être repensé autrement, afin de mettre le piéton au centre des aménagements. Car, oui, se déplacer à pied, c’est agréable et ouvre la porte à énormément de découvertes !


C’est d’ailleurs pour découvrir la richesse des cheminements piétons d’Uccle qu’il nous a donné rendez-vous aujourd’hui, alors, en route ! Quelques mètres plus loin, nous arrivons déjà à notre premier arrêt : le carré Sersté. Ces carrés sont des anciennes ruelles traversant les îlots de maisons, pour la plupart disparues. Dans ce quartier, plusieurs existent encore et permettent de traverser rapidement et sûrement les pâtés de maison. Ici, on passe de la Rue de Boetendael à la Rue des Carmélites en quelques pas.


La visite se poursuit le long de cette route pour arriver en face d’un petit parc de quartier, très utile pour les piétons puisqu’il est traversant. Les escaliers de l’Avenue Brugmann nous amènent ensuite dans le quartier haut de la commune, au niveau du Parc Brugmann.


On se penche ensuite sur la question des chemins vicinaux, ces anciennes voiries qui reliaient les petits villages et hameaux. Le chemin vicinal Sukkelweg, que nous empruntons, relie aujourd’hui l'Avenue de Messidor et la piscine Longchamp ! Quelques très vieux hêtres et platanes bordent le chemin. La visite nous le prouve : les voies lentes sont omniprésentes à Bruxelles et elles offrent de belles balades alors continuons à les promouvoir, elles sont une réelle plus-value dans la ville.


Les prochaines visites de l’ARAU : https://www.arau.org/prochaines-visites-guidees/




Rendez-vous l’année prochaine, les 15 & 16 octobres 2022 !