Rechercher

Le revêtement au service des piétons

Présentation de Olivier Van Damme, Centre de recherches routières


Pavé, pierre bleue, asphalte, dalles, … les trottoirs bruxellois prennent différentes formes sous nos pieds. Le Centre de Recherche Routière fait le tour d’horizon et objective le choix des revêtements. “Le revêtement piéton est le seul lien physique entre l’usager et l’espace public” nous explique Olivier Van Damme du Centre de recherches routières. Quand on observe es piétons dans l’espace public, sous toutes leurs diversité (parent avec poussette, jogger, touriste, PMR,...), on constate qu’ils sont attirés par le revêtement qu'ils estiment le plus confortable. Un revêtement de qualité, bien pensé et aménagé, permet donc de guider et de conditionner l'utilisation des piétons. Et inversement, observer les pratiques des piétons (quelle surface privilégie-t-il pour se déplacer?), permet de déterminer les revêtements de qualité d'usage.


Le choix du type de revêtement est important pour répondre aux besoins des piétons et du gestionnaire. Il doit être durable dans le temps et au niveau environnemental, son entretien doit être facile mais doit également répondre à un certain niveau de planéité, de rugosité et de stabilité.


Afin de faciliter et améliorer les choix en la matière, la Charte du revêtement piéton, rédigée en 2019, rassemble une série de critères et de points d’attention. Ce document consensus permet d’uniformiser les projets d’urbanisme et d’assurer la qualité d’usage pour les piétons.

Quels sont les grands critères ? Il s’agit de mesurer la planéité, la stabilité et la rugosité. À côté de ceux-ci, nous retrouvons également : l’absence d’obstacles, l’évacuation des eaux, la lisibilité (visibilité) et la propreté. Pour des zones assez larges, il n’est pas nécessaire de retrouver tous les éléments sur l'entièreté de la zone : pour la Grand-Place, par exemple, un pourtour de qualité est suffisant.


Deux outils ont été développés pour mesurer la qualité des revêtements : le pendule de résistance pour mesurer l’adhérence et une chaise d’analyse pour mesurer le confort. Les deux sont disponibles pour les communes et citoyens, sur simple demande.


Besoin d’inspiration ? Ou trouver les bons et mauvais exemples bruxellois ? Les résultats des mesures effectuées dans la Région sont consultables sur Mobigis, après la création d’un compte utilisateur auprès Bruxelles Mobilité.


Les recommandations de la Charte ont également été intégrées dans le volet réglementaire du plan Good Move (afin de savoir quel revêtement il faut prévoir pour atteindre le score de qualité nécessaire pour chaque type de hiérarchie). Ainsi, une qualité d'usage de > ou = à 8/10 est demandée pour les rues situées sur le réseau piéton plus et confort ainsi que sur les magistrales piétonnes.



Envie d’en savoir plus ?

Revetements_pietons_CRR
.pdf
Download PDF • 9.19MB


0 commentaire