Walk_blanc.png

outils & ressources

flèche1_mauve.png

Les outils et ressources qui t'aident à mieux marcher à Bruxelles

Sur cette page, vous trouverez un aperçu des outils et informations intéressants qui vous aideront à trouver votre chemin dans Bruxelles. Des cartes aux méthodes participatives, des promenades cartographiées aux vade-mecum techniques sur les aménagements piétons.

 

Quelque chose à ajouter ? N'hésitez pas à nous contacter ! 

fixmystreet-site.png

Fix My Street

Signalez des incidents dans l'espace public bruxellois et participez à l'amélioration de la ville.

Vous encodez l’adresse et signalez ainsi les trottoirs endommagés, avaloirs bouchés, mobilier urbain dégradé, dépôts clandestin, végétation gênantes, défauts d’éclairage ou autre dépôt... Vous participez ainsi à l'amélioration des trajets piétons et plus globalement au cadre de vie de votre ville.

conseillersmobilite.jpg

Liste des conseillers en mobilité  

Les conseillers en mobilité sont des spécialistes de la mobilité au sein de leur institution (administration, commune, entreprise, association, cabinet politique) et assurent les missions suivantes : relais entre les multiples acteurs impliqués dans la problématique des déplacements, suivi des projets de mobilité depuis leur conceptualisation jusqu'à leur réalisation et l'évolution sur le terrain, identification des dysfonctionnements en matière de déplacements et proposition de solutions, simplification de la communication vers le grand public. Pour savoir qui est le conseiller en mobilité près de chez vous, cliquez sur le bouton:

Au-dela-du-pentagone-le-centre-ville-met

« Au-delà du Pentagone » 
la marche au cœur de l'espace public : le cas du piétonnier de Bruxelles 

Le Brussels Centre Observatory (BCO) a durant 4 ans mis sur pied une plateforme d’échange de connaissances du centre métropolitain de Bruxelles : multi-acteurs et interdisciplinaire. L’arrivée du piétonnier a été synonyme tant de rêves accomplis que de controverses ou oppositions. Ce changement de paradigme en termes de mobilité et d’urbanisme a fait ressortir de nombreux enjeux liés à diverses dynamiques, pratiques et imaginaires que le BCO a exploré. L’ouvrage présente le travail de ces 4 années et révèle des méthodes pour décloisonner les politiques publiques. 

Le piétonnier est-il pour les piétons ou s’agit-il d’un espace partagé ? Le piétonnier est-il colonisé par les commerces ? S’agit-il d’un espace optimal pour créer du lien social ? Est-ce un lieu de “disneyfication” ou espace public qui répond aux besoins des habitants ?

 

La discussion a lieu autour d’une table ronde du BCO : https://vimeo.com/498378846

cahier GO10.png

Vademecum pour une ville conviviale pour les piétons

Soutien technique à tous les acteurs impliqués dans l'amélioration de l’infrastructure piétonne et la promotion de la marche à pied à Bruxelles afin d'aménager des quartiers "marchables" : maîtrise de la circulation, réseau à maillage fin, lignes de désir, itinéraire d'accès vers les transports en commun, chemin de l'école, rue et places pour les piétons...

Plus d'info
STAPAS1 - BRUSSEL HAREN - CAROLINE JADOT

 Haren voit son réseau de voies lentes revalorisé 

“Haren bénéficie d’un réseau très dense et très ancien de chemins et sentiers. L’ensemble de ces connexions représentent au total un réseau d’environ 10 km. Or, ces dernières années, de nombreux chemins et sentiers ont disparu, certains englobés dans des projets d’infrastructure, d’autres dans des projets de logements et d’autres éteints par non utilisation trentenaire.”

 

Le bureau d’étude Artgineering et l’asbl Trage Wegen, soumissionnés par la Ville de Bruxelles, ont élaboré un vade-mecum qui rassemble un inventaire ainsi que les démarches et techniques de revalorisation des chemins de Haren en fonction de leur échelle, qui va de régionale à locale et supralocale.  

Des aménagements et une signalisation des sentiers et chemins sont déjà visibles. Il s’agit notamment de mettre à jour et digitaliser l’atlas des chemins vicinaux de Haren, de rendre les chemins visibles en leurs donnant un nom et en apposant des plaques de rue. 

L'objectif ? “Préserver et compléter le réseau de chemins encore existants en vue de promouvoir une mobilité douce tout en préservant le caractère champêtre de cette partie du territoire.” 

Le réseau piéton se maille et inclut des raccourcis entre les différents pôles du quartier (gares, commerces et équipements) mais aussi propose des lieux de promenades propices à la flânerie et à la découverte. 

databankpubliekeruimte.jpg

Répertoire de bons exemples d’espaces publics favorables aux piétons

Dans sa bibliothèque et son travail de référencement, Infopunt Publieke Ruimte entend faire rayonner les bonnes pratiques et exemples pour des espaces publics à taille humaine, qui invitent à se déplacer à pied, propices à la rencontre et qui permettent d’activer un levier de développement social, économique et écologique. L’association prône un espace public de qualité qui va au-delà de l’(re)aménagement d’une rue ou une place avec un banc ou un arbre. Cela passe par une analyse du comportement des piétons, de ses interactions avec l'environnement physique, des différentes façons dont les piétons utilisent l'espace public. 

La bibliothèque, consultable gratuitement en ligne, s’adresse aux décideurs politiques, planificateurs, professionnels ou toute personne qui souhaite placer le piéton au centre de la conception de l'espace public. Publications principalement en néerlandais. 

garance.jpg

Marche exploratoire de Garance, un outil participatif de référence dans le cadre de l’aménagement du territoire 

Beaucoup d'entre nous avons déjà ressenti un sentiment d'insécurité lors d'un de nos déplacements à pied. Quand on creuse un peu, on remarque que les femmes sont davantage concernées par ce sentiment. L'asbl Garance, organise des marches exploratoires, en petit groupe visant à observer ses sensations, émotions et impressions pour obtenir l’opinion des femmes sur l’espace public qu'elles connaissent. Qu’entend-on ? Que sent-on ? Est-ce agréable de marcher ici ? Serait-ce désagréable d’attendre quelqu’un ici ? Jusqu’où est ce que je peux voir ? Qu’est ce qui fait que je me sens chez moi ? L'objectif est de pouvoir reconnaître les aménagements (ou manque d'aménagement) pouvant être responsables de sensations désagréables qui nous amènent parfois à éviter certains lieux, à modifier nos déplacements dans l’espace public. Plusieurs constats sont repris dans le rapport. Une méthode qui permet de déboucher sur des propositions, idées et recommandations.

walk21charter.jpg

Charte internationale de la marche

La Charte internationale de la marche présente une politique commune de référence en matière de marche à laquelle villes, autorités, organisations, comités de quartier et particuliers désireux d’appuyer et d’activer cette vision et ces principes, peuvent adhérer. Élaborée dans le cadre d’une série de conférences internationales Walk21, débutant à Portland en 2003, elle est lancée à Melbourne en 2006. Elle est alimentée par des experts de plus de 35 pays, identifie les besoins des piétons et fournit un cadre commun pour aider les autorités à cibler leurs politiques, activités et collaborations afin de créer une culture où la marche à pied est la norme. À ce jour, la Charte a été signée par plus de 5.000 personnes, dont 500 municipalités. N'hésitez pas à y ajouter votre signature.

gr-topoguidebxl.png

Sentiers GR à Bruxelles :
un topo guide et des balises 

Vous voulez randonner (de préférence en boucle pour revenir à votre point de départ) à Bruxelles ? Le topo guide propose des randonnées en boucle à Bruxelles et sa périphérie en suivant le balisage blanc et rouge des Sentiers de Grande Randonnées. Les itinéraires invitent à faire connaissance avec la métropole bruxelloise à travers la marche : passage par plus de 70 espaces verts, qui empruntent chemins, sentiers, caillebotis et parfois la traversée de l’une ou l’autre prairie. 

12 itinéraires de 7 à 26 km soit 243,5 km de randonnées décrits en détail et comprenant le tracé, des commentaires culturels et touristiques, où se désaltérer et se restaurer.

mettezvous.jpeg

Action
“Mettez-vous à notre place”

Il vous arrive de rencontrer des usagers qui ont décidé de s’approprier et bloquer le trottoir, un passage piéton, une entrée d’un parc, une place réservée aux moins valides, ... ? C’est non seulement énervant, gênant, mais surtout c’est interdit et dangereux pour les piétons, les cyclistes et les personnes à mobilité réduite. Vous pouvez le signaler auprès de la commune mais bien souvent, il faudrait que la police soit déjà sur place pour pouvoir agir. Autre solution proposée par Tous à Pied : passer à l’action, de manière ferme mais courtoise ! Dites-le avec les post-it “Mettez-vous sur à notre place” à appliquer sur le pare-brise des voitures mal stationnées. Le but : mettre en avant les modes de mobilité actifs et faire respecter les droits et les besoins des personnes qui y recourent. Pour vous procurer ces post-it, envoyez un mail à Tous à Pied (info@tousapied.be) avec votre adresse postale et le nombre de post-it souhaité.

vademecum voie lentes.png

Guide pour la valorisation des voies lentes

25 recettes à destination des communes afin d'améliorer le réseau des voies lentes. Des exemples bruxellois très concrets d'interventions et de mesures qui assurent un tissu de voies lentes plus robuste et plus fort au niveau local et supralocal. L'ensemble des recettes est un bel échantillon d'actions à court, moyen et long terme. Inspirez-vous et votre commune.

mobigis.png

MOBIGIS

MOBIGIS est le système d'information géographique de Bruxelles Mobilité. Le portail cartographique permet de visualiser toutes les données sur carte, mesurer, dessiner, ...

Vous pouvez filtrer et activer plusieurs couches concernant les données "piéton", comme la couche passage piéton, STAPAS, Promenade Verte, be.running.

Vous pouvez visualiser le réseau piétons, identifier qui est le gestionnaire de chaque rue ou voirie et, vous renseigner sur comment est catégorisé votre rue :  

  • PLUS :  les grands axes de déplacement à l’échelle métropolitaine, 

  • CONFORT : pour compléter le maillage des réseaux et assurer la desserte des différentes polarités de la capitale, 

  • QUARTIER : pour assurer la desserte fine des quartiers et des fonctions urbaines permettant à la fois la performance de chaque réseau, ainsi que leur bonne intégration dans l’espace public. 

goodplanet-brevetpieton.jpg

Brevet piéton : pour une expérience à pied à l’école 

Good Planet propose d’expérimenter la marche à pied dans le cadre des trajets scolaires des enfants pour agir sur la culture de la marche et garantir des déplacements piétons sécurisés. Au travers d’un accompagnement en 4 étapes, les élèves apprennent à traverser à un passage pour piétons et se déplacer sur un trottoir : formation théorique ; test et exercices au sein de l’école ; expérience en condition réelle et évaluation avec remise de brevet. Chaque année un appel est lancé auprès des écoles bruxelloises : formation à destination des élèves de première primaire accessible sur inscription et sans frais de participation. 

Code_de_la_route_(10).jpg

Du code de la route
au code de la rue 

Le code de la rue a été créé face à deux constats et de nombreuses concertations.
(1) la plupart des accidents graves impliquant des piétons, pmr ou cyclistes ont lieu en agglomération.
(2) ces usagers étaient les parents pauvres du code de la route, principalement axé sur la circulation des véhicules à moteur.

 

Reprises sous l’intitulé de “code de la rue”, d’importantes modifications ont été apportées au code de la route par l’Arrêté Royal du 4 avril 2003. D’application depuis 2004, elles visent avant tout à assurer un meilleur équilibre entre les différentes catégories d’usagers et à offrir une plus grande sécurité routière aux usagers doux. Ces modifications sont le fruit de nombreuses réunions auxquelles ont pris part des représentants d’associations de piétons, de cyclistes, de personnes handicapées et de parents d’enfants victimes de la route.  

Le code de la route ou code de la rue est géré par le Fédéral. Toute modification apportée au code de la route s’effectue à ce niveau de pouvoir sauf, pour les questions de limitations de vitesses qui ont été régionalisées. L'avis des Régions est demandé à chaque modification. Pour donner un avis, la Ministre de la mobilité porte le dossier au Gouvernement régional, qui lui, donne avis au Fédéral. 

Au niveau Fédéral, l’asbl Voetgangersbeweging siège au sein de la Commission fédérale de la Sécurité Routière pour une représentation des piétons. 

Les règles du code de la route appliquées concrètement sur le terrain sont décrites dans le code du gestionnaire, qui lui, est totalement régionalisé. Chaque région peut l’adapter et dans ce cas, sera présenté, pour avis, à la Commission régionale de Mobilité (CRM) où siège la plateforme walk.  

bral-PiekabooKaart-2.png

Piek-a-boo de Bral  

La qualité de l'air à Bruxelles doit être améliorée, c'est une question de santé publique. C'est pourquoi l'asbl BRAl en collaboration avec l'administration Bruxelles Environnement et le VUB ont mis en place des compteurs pour mesurer les taux de pollution dans l'air bruxellois permettant de mettre en évidence les pics de pollution. Vous pouvez vous aussi participer à ces campagnes de mesures nécessaires pour identifier les endroits problématiques et les solutions nécessaires. 

charte revetements.png

Charte sur les revêtements piétons en Région de Bruxelles-Capitale

Bruxelles Mobilité a établi cette charte reprenant les différents types de revêtements piétons et les procédures de mise en oeuvre pour arriver à une accessibilité PMR garantie et à une qualité d’usage assumée. Pour rappel, les Personnes à Mobilité Réduite sont non seulement les personnes présentant un handicap physique ou mental mais aussi les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées, qui se fatiguent vite... Si, pour l'une ou l'autre raison, vous avez des difficultés à vous déplacer, vous pouvez donc être considéré comme PMR! Tous les piétons bénéficieront d'un revêtement adapté aux usagers les plus vulnérables.

openstreetmap-brussel.png

OpenStreetMap

OpenStreetMap est une carte du monde entier publiée gratuitement sous une licence de contenu libre. Elle est construite par des contributeurs bénévoles, est éditable par tous et est en constante évolution. A l’échelle de Bruxelles, ce service de cartographie en ligne permet également un regard local et un niveau de détail dépassant les autres services de cartographie. Il reprend un maillage fin du réseau piéton. Pour contribuer à OpenStreetMap, vous pouvez diffuser des tracés GPS, ou éditer la carte numérique depuis votre ordinateur. 

promenadeverte.jpg

Promenade verte, une signalétique qui invite à marcher  

En route pour le tour de Bruxelles la verte : 7 tronçons de 5 à 12 km, soit près de 60 km au total qui vous feront parcourir les différentes facettes des paysages de la région bruxelloise (urbain, ruraux, industriel…), tout en faisant découvrir de nombreux espaces verts bruxellois. Balisée, accessible dans un sens ou dans un autre, aux piétons et aux cyclistes grâce à des aménagements spécifiques, un vrai petit bijou à découvrir à son rythme. Une carte et un tracé gpx existent également.