top of page
05-2024_Walk_voetgangerscampagne_website elements_v3.jpg
04-2024_Walk_voetgangerscampagne_assets los-11.png
04-2024_Walk_voetgangerscampagne_assets los-21.png
04-2024_Walk_voetgangerscampagne_assets los-21.png
04-2024_Walk_voetgangerscampagne_assets los-21.png

ras-le bol du brol,
qu’est ce que ça veut dire
?

 

Nos trottoirs sont encombrés ! Il suffit de se balader un peu, de se rendre à la boulangerie ou au supermarché que pour voir qu’on est obligé de faire des détours et de slalomer à cause de poteaux de signalisation (temporaires ou non), de sacs poubelles, de panneaux publicitaires fixe ou mobile, de terrasses, d’armoires techniques, de trottinettes mal garées ou de dropzones mal placées.

Poteaux d’éclairage mal placés

Panneaux publicitaires permanents

Bornes de recharge électriques

Armoires techniques

Poubelles mal placées

Trottinettes mal garées ou
dropzones mal placées

Terrasses

Poteaux et autres obstacles

Barrières

Panneaux de signalisation

Panneaux publicitaires temporaires

Sacs poubelles

04-2024_Walk_voetgangerscampagne_assets
04-2024_Walk_voetgangerscampagne_assets los-23.png

qui souffre du brol ?

 

Les obstacles peuvent obstruer les trottoirs et rendre la circulation des piéton·nes dangereuse. Le brol provoque des obstructions inutiles qui sont particulièrement problématiques pour les personnes avec des poussettes, les enfants, les personnes en chaise roulante ou les personnes déficientes visuelles. Parfois, ils rendent les cheminements à pied impossibles, poussant les gens sur la route.

 

Selon le baromètre piéton, l’encombrement des trottoirs représente le plus grand grief des Bruxellois·es lorsqu’elles et ils se déplacent à pied. Les piéton·nes sont donc tous différent·e·s et ont tous des besoins différents. Le point commun est qu’iels ont tous besoin d’un espace adéquat sur le trottoir. Mais de quel espace ont-iels réellement besoin autour du brol ?

05-2024_Walk_voetgangerscampagne_website elements_voetgangers_3.jpg
05-2024_Walk_voetgangerscampagne_website elements_voetgangers_32.jpg
04-2024_Walk_voetgangerscampagne_assets los-23.png

que peut faire ma
commune ou la région
?

 

A Bruxelles, le règlement régional d’urbanisme exige un cheminement libre de 1,5 m, ce qui permet tout juste à une chaise roulante de passer. De plus, en présence d’un obstacle de moins de 50 cm, ce cheminement peut être réduit à 1,20m. Heureusement, une nouvelle version du RRU est en cours et le cheminement devrait dans un futur proche avoir une largeur libre de 2 m et de 1,7 m en présence d’obstacle de moins de 50 cm. Cependant, nous pensons qu’on doit toujours pouvoir se déplacer avec un enfant dans chaque main. C’est pourquoi nous exigeons un minimum absolu de 2 mètres, voire même d’un peu plus de 3 mètres lorsque les flux piétons sont importants.

Walk.brussels demande aux autorités d'accorder la priorité au désencombrement des trottoirs et des rues en prenant des mesures telles que (et sans s'y limiter) :

  • La mise en place de plans et de budgets pour l'enlèvement du mobilier urbain excédentaire ou inutilisé (par exemple les panneaux et les poteaux, les barrières, les totems de parking.brussels,…).

  • L'interdiction de tout panneau publicitaire sur les trottoirs.

  • Fournir des conseils aux entreprises (cafés, restaurants, etc.) qui utilisent le trottoir pour des divertissements en plein air et implémenter le respect d’un cheminement piéton libre de 2 mètres de large.

  • S'engager à ce que tout nouveau mobilier urbain (parcmètre, borne de recharge, arceaux vélos,…) ne se retrouve pas sur le trottoir.

  • Veiller à ce que les dropzones pour la mobilité partagée (trottinettes, vélos, scooters) soient placées en dehors des trottoirs- il n'est pas nécessaire de sacrifier l'espace piétonnier pour favoriser la micromobilité.

aidez-nous à éliminer
le brol des trottoirs
 !

Le trottoir ne devrait pas être la variable d’ajustement de la voirie. Les piéton·nes ont droit à un cheminement libre et accessible. Vous aussi exigez des trottoirs libres. Prenez une photo d’un obstacle sur le trottoir et envoyez-la via le formulaire ci-dessous à votre échevin·e de la mobilité. 

Partagez également la campagne sur les réseaux sociaux avec le #rasleboldubrol

Vous souhaitez avoir vos propres autocollants ?
Alors envoyez-nous un e-mail à info@walk.brussels !

05-2024_Walk_voetgangerscampagne_Social media FR14.jpg
04-2024_Walk_voetgangerscampagne_assets los-23.png
bottom of page